Le mythe de « l'installation de base » : coup de gueule.

Classé dans : archlinux | 4 commentaire(s)

29
10 | 10

C'est en réaction à quelque chose qu'on m'a dit trop souvent que j'écris cet article.

Citation :
<quelqu'un> Après avoir installé ta live je pourrai mettre gnome ?
<CalimeroTeknik> …

Le truc, c'est que si on met gnome, il n'en reste plus rien, de la live ! Autant s'installer arch avec le CD officiel.

Pourquoi je dis ça ? Parce que 90% du travail que représente ce live c'est son environnement de bureau.
Donc si on le remplace (par exemple) par gnome, qu'est-ce qu'il reste de "ctkarch" là-dedans ?
Et donc, quel était l'intérêt d'utiliser CE livecd pour installer une archlinux avec gnome ?

Pour pouvoir répondre à cette question, il faut répondre à une autre : la live ctkarch, c'est quoi ?

Levons le mystère.

Cette live est composée de :

  • Une liste de paquets. Soyons précis, la voici : http://ctkarch.pastebin.com/1yr2Mgss
  • Une configuration de l'environnement de bureau dans /home/arch : http://calimeroteknik.free.fr/c2de
  • Quelques scripts utiles uniquement en live (inutiles sur une installation sur disque dur) : addons, installeur etc.

  • Mettons que vous l'installez et que vous mettiez gnome.

    Les scripts spécifiques à la live ne sont pas installés. Ils ne serviraient à rien, sur le disque dur...

    Il ne reste que les paquets de la liste, c'est-à-dire pas grand-chose : gimp, abiword, smplayer, audacious, brasero, avidemux, abiword, gnumeric, tuxracer, arora, midori, xchat, sylpheed, gftp, pidgin, wicd, gparted et xarchiver.
    Tout ce qu'il reste du live tient en une ligne de 18 mots.

    À mon avis, ça va plus vite d'installer Arch et gnome (ou KahelOS, ça revient au même), et de lancer :
    pacman -S gimp abiword smplayer audacious brasero avidemux abiword gnumeric tuxracer arora midori xchat sylpheed gftp pidgin wicd gparted xarchiver

    Ça arrivera au même résultat, et surtout, ça me fera moins soupirer !

    Have a nice day. ☺

    Commentaires

    Le 24 octobre 2011 loka a dit :

    Bah oui et non. En fait ne cerait-ce que pour avoir la config du X "comme il faut" non?
    Ceci, avec ta live ou une autre d'ailleurs

    Le 25 octobre 2011 loka a dit :

    Et je reviens avec çà, pour tout le reste de la partie install. Avec une(ta) live, on boot, on clique "install" et çà s'occupe de tout ou presque. Ca mâche le boulot en tout cas. Donc oui, c'est utile, et s'étonner de çà c'est .. étonnant de ta part ! :)

    Le 13 novembre 2011 Kyansaa a dit :

    loka, on ne peut pas dire que l'installation d'une Arch à partir de zéro sans Live-CD avec une interface graphique installée par défaut soit si compliquée que ça...

    Ça fait peur la première fois mais rien de bien méchant, au pire on peut utiliser un petit (grand?) guide comme celui de CalimeroTeknik et le tour est joué.

    Le 05 juin 2012 fylou a dit :

    Tout d'abord, je tiens à te remercier pour ton boulot que ce soit ctkarch ou bien le site. J'ai essayé ctkarch parce que je voulais essayer arch en live (ainsi qu'un tas d'autres distribs) et je peux pas encore dire avoir été conquis par arch, pour l'instant je l'ai pas encore installé. Mais par contre, j'ai direct été conquis par c2DE. Et si je devais te poser une question naive, incongrue et peut être énervante, ca serait : "Est-ce qu'on peut installer c2DE indépendamment de arch? Si oui, comment faire? Si non, pourquoi c'est absurde?" Je me pose la queestion parce que j'ai pas encore fait mon choix pour la distrib que je vais utiliser et que je connais surtout les distribs basés sur Debian. Merci

    Fil des commentaires de cet article

    Ecrire un commentaire




    Quelle est la quatrième lettre du mot jwxkg ? :