La méthode d’entrée japonaise

Classé dans : 日本語 | 0 commentaire(s)

04
10 | 13

Cet article est pour ceux qui se demandent comment on arrive à taper plus de 3000 symboles en toute quiétude avec un clavier de 56 touches ou davantage, disons un classique 105 touches.

Je recommande la lecture de mon article sur les caractères japonais, si vous voulez être au clair. Cet article est cependant volontairement explicite.

1. Le mode que vous connaissez probablement pour votre clavier

Si vous l’utilisez, j’entends.

On appuie sur [K] puis [I], ce qui entre le texte « ki » dans le champ où votre curseur était placé.
Et c’est tout.

du bête texte alphabétique

2 - Méthode d’entrée japonaise

Ayant installé le framework générique UIM (il y a aussi ibus) et la méthode d’entrée japonaise Anthy, j’active ou désactive ce mode en appuyant sur le classique raccourci Ctrl+Espace.

2.1 - Écriture

D’abord, il faut écrire (phonétiquement, ici) ce que l’on veut taper.

2.1.1 - Méthode d’écriture rōmaji

On appuie sur [K] puis [I], ce qui entre le texte « き » (caractère phonétique ‘ki’) :

L’hiragana ‘ki’ s’affiche.

Vous pouvez tester interactivement ce comportement ici : http://www.sayjack.com/type/japanese/

2.1.2 - Méthode d’écriture kana

Celle-ci est directe.
On appuie sur la touche [き] du clavier et ça entre le texte « き ».

Je vous ai pris une photo d’un clavier avec impression des touches japonaise (car je vous entends déjà demander où est la touche き) :

Clavier imprimé japonais

2.2 - Conversion

Mais ce n’est pas fini !
Maintenant qu’on a notre kana (caractère phonétique japonais), il est souligné, car encore en cours d’édition.

Je peux le garder tel quel en appuyant définitivement sur entrée…
…ou bien choisir de le convertir en un sinogramme (kanji) se prononçant comme ça, en appuyant sur Espace :

Premier kanji suggéré par la méhode d’entrée

Ici, la méthode d’entrée m’a suggéré ce caractère, se prononçant ‘ki’ (qui signifie « arbre »). Si c’est ce que je voulais, j’appuie sur entrée.

Sinon, je peux en choisir un autre : une liste s’affiche si j’appuie sur espace une seconde fois.

Menu des kanji de prononciation équivalente

On voit ici le début des possibilités équivalentes phonétiquement, qui se prononcent き (‘ki’).
木, arbre
気, l’esprit (dynamique)/la vigueur/l’attention/l’air (c’est le “chi” du Qi Gong)
記, une chronique/un écrit
黄, la couleur jaune (tout en bas)
etc…

Le mot de la fin…

Ne vous laissez pas effrayer par le nombre, c’est normal : je n’ai tapé qu’une seule syllabe, qui, hors contexte, peut vouloir dire beaucoup de choses.

En effet, si vous tapez la phonétique pour toute une phrase, les suggestions de la méthode d’entrée, basées en gros sur l’analyse de l'enchaînement des mots, seront sûrement les bonnes, et il n’y aura que très peu de caractères pour lesquels il faudra aller choisir le bon dans la liste.

Par exemple, si je tape, en méthode d’écriture rōmaji, ‘ogenkidesuka’+Espace+Entrée, j’obtiens parfaitement ‘お元気ですか’, la première conversion suggérée.

Ecrire un commentaire




Quelle est la dernière lettre du mot mymhg ? :